7 avril 2017

Programmation

...

2019
avril 25

Jeudi 25 : Clotilde Moulin – La Boîte à Musique ensorcelée (jeune public) à 15H00 et 17H00

« La boîte à musique ensorcelée » reprend les ingrédients de sa grande sœur : boîte à musique à taille humaine, chansons, harpe et petits instruments, humour et interactivité avec le public. Le tout déployé autour d’une mission : raconter aux enfants et à leurs parents une histoire féérique, musicale et magique.
avril 25

Jeudi 25 avril : Shalom

«Musicienne amateur et guitariste autodidacte, en force ou en douceur mais toujours avec mon coeur. Je chante les chansons que j’aime pour les gens que j’aime. Sur la plage, ou au café, Comme à la maison, Tout simplement...»
avril 25

Jeudi 25 : Lélia Lortik

Sur scène : Aurélia Ikor (harpe, voix et bricole) & Jacques Bouduban (violoncelle, bidouille) nous offrent un spectacle en rupture avec les conventions. Un concert performance, au cadre mouvant, où la prise de risque et l’improvisation sont maîtres. Tout peut surgir à tout moment. Avec l’insolence de l’enfance, le duo s’amuse pour que vive «l’amusique» !
avril 25

Jeudi 25 : Clotilde Moulin – La boîte à musique (en)chantée

Entrez dans la boîte à musique !… Un maître de cérémonie à l’enthousiasme débordant vous y accueillera, et vous fera choisir, parmi les grands classiques du répertoire français, le programme de la soirée. Remontez ensuite le mécanisme d’un coup de clé dorée, et Clotilde vous fera vibrer, grâce à ses notes de harpe, à la douceur et à l’intensité de sa voix.
avril 26

Vendredi 26 : Green Shop

Pionner du rap bisontin avec Artiste Réaliste, des tournées internationales avec le live band La Cédille, directeur du Festival des Échanges Urbains, animateur d’ateliers d’écriture... voilà pour le parcours artistique de José Shungu, initiateur du projet Green Shop. Ici, il propose un voyage allant du hip-hop 90’s à ses racines zaïroises, en passant par la soul, l’electro ou le jazz.
avril 26

Vendredi 26 : Henri Dukongué + Diklau

Bisontin depuis les années 80, Henri Dikongué a grandi à Yaoundé dans une famille de musiciens. Il chante en douala (langue de la ville natale de ses parents) et en français. Il nous présentera son dernier album Diaspora, véritable voyage sonore: bossa nova, biguine, makossa, jazz... Invitée à partager la scène ce soir là, DIKLAU interprètera ,pour la première fois, ses textes sur des musiques d’Henri.
avril 26

Vendredi 26 : Ottilie [B]

Pour cette femme du monde chaque voyage est matière créative directe, brute et multiple : sons du réel capturés au coeur de la nature, instruments, musiques et chants de tous les mondes, Ottilie [B] honore toutes les traditions qu’elle traverse, leur donnant le souffle singulier de sa créativité et de sa voix, premier instrument et première arme, trace éphémère et boussole éternelle, vers l’ailleurs et vers la vie.
avril 27

Samedi 27 : BONUS 2019 : oreilles bercées entre les concerts

Samedi 27 :  le Chariot à Musique de Sophie Le Chariot à musique de Sophie vous invite à découvrir, au son de la guitare, du piano et de la voix, un univers à la fois doux, pétillant et décalé, dans un décor délicieusement rétro. Égrainant les chansons avec coeur et malice, Sophie raconte au passage leur histoire ou celle de leur interprète, pour amuser, pour surprendre et ajouter quelques virgules épicées.
avril 27

Samedi 27 : Alice Animal

Une signature vocale et un son de guitare unique dans le paysage francophone. Une tentative insensée : renouveler le mythe du guitare héros sans rien céder à la force des émotions et de l’interprétation. Une alliance originale pour dévoiler un univers à la fois rock et poétique. Alice incarne les personnages de ses histoires avec une énergie contagieuse. Version acoustique, toute particulière, rien que pour nous !
avril 27

Samedi 27 : Secret Chords

Hommage à Leonard Cohen, dont la poésie sombre et amoureuse a marqué l’adolescence de Lembe Lokk, chanteuse et poète estonienne au parcours musical étonnant (jazz, musiques improvisées, contemporaines, cabarets de rue). Elle s’entoure de François Puyalto (basse) et Michel Schick (clarinettes, harmonica et ukulélé) pour mieux explorer encore l’univers cet artiste aux multiples facettes.
avril 27

Samedi 27 : Lo’Jo Trio

Nadia & Yamina Nid El Mourid et Denis Péan s’accompagnent du n’goni (harpe à huit cordes d’Afrique), de l’harmonium indien et de percussions au fil des chansons de Lo’Jo et d’autres inédites, de versions dénudées, de traces d’histoires sur un fragile esquif. Mots suspendus, filins de silence, étincelles de forge, flammèches, mots à deux visages et fables de nomades...
avril 28

Dimanche 28 : SANSEVERINO chante Béranger

Être fan de Béranger, ça n’existe pas. On n’est pas fan, lui-même vous en aurait dissuadé. Par contre, chanter ses chansons c’est possible, lui rendre un hommage sincère aussi. En préparation d’un album dédié à François Béranger, Sanseverino s’en va sur les routes en solo, colporter les chansons de François, dit «Beber». Une guitare, une énorme envie de chanter… et c’est tout. C’est à un tour de chant intimiste qu’il nous convie. Car Sanseverino aime l’artiste et ses chansons, son phrasé rock et franc. Comme lui, il swingue parfois et d’autres fois fait une voix de velours. Hommage, donc, à ce maître de la chanson française révolutionnaire.     Prélude : 20h30 ZÉLE D’ANGES + ANOUK + QUENTIN Créée en 2001 sous l’impulsion de Geneviève Vue issue du cirque Fratellini, la compagnie a pour vocation de soutenir de jeunes talents dans la création de spectacles de cirque. Zèle d’Anges est aujourd’hui accompagnée par Anouk Blais, jeune artiste québécoise diplômée de l’École nationale de cirque de Montréal, comptant déjà 4 années de tournée à l’international (Cirque du Soleil, Cie GOP, Palme du meilleur numéro de trapèze en duo avec Guillaume Mesmin au festival Youngstage). Pour le festival nous aurons la primeur d’une création liant littérature et cirque avec un délicieux duo sur scène : Anouk Blais et Quentin Juy.